Mission et stratégie

La mission

« Que nos parties prenantes nous estiment grandement grâce au développement et à l’exploitation éthiques, sécuritaires, responsables et économiques de nos projets d’exploitation aurifère afin de devenir des experts dans tout ce que nous accomplissons. »

 

Nos valeurs

Sécurité - Nous maintiendrons un milieu de travail sécuritaire et favoriserons la santé à long terme de notre organisation.

Intégrité - Nous communiquerons et agirons de manière ouverte, honnête et transparente.

Fiabilité - Nous serons responsables de nos actions, serons transparents pour nos parties prenantes et tiendrons nos engagements.

Responsabilité - Nous mènerons nos activités de manière socialement responsable pour nous assurer que l’environnement et les communautés dans lesquelles nous travaillons sont protégés.

Respect - Nous soutiendrons un environnement de respect mutuel, d’acceptation et de confiance auprès de toutes les personnes avec qui nous travaillons.

Ingéniosité - Nous trouverons les moyens de faire avancer les choses malgré les défis, de mettre en œuvre des idées innovatrices pour résoudre les problèmes et de viser l’amélioration continue.

Stratégie d’entreprise

Anaconda Mining Inc. (« Anaconda » ou la « Société ») est une société minière d’exploration et de mise en valeur aurifère inscrite à la Bourse de Toronto (TSX), qui exerce principalement ses activités dans les provinces du Canada atlantique prospectives de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse. La Société exploite le projet Point Rousse, situé dans le district minier de Baie Verte, à Terre-Neuve, qui comprend la mine à ciel ouvert Pine Cove, le concentrateur et le parc à résidus miniers pleinement autorisés Pine Cove, le gisement Stog’er Tight, une nouvelle découverte appelée Argyle, ainsi qu’une propriété d’environ 5 800 hectares comportant un potentiel aurifère. De plus, Anaconda met en valeur le projet Goldboro, en Nouvelle-Écosse, un projet contenant des ressources minérales à teneur élevée, pour lequel la Société envisage de mettre à contribution l’infrastructure existante du projet Point Rousse.

La Société dispose également d’un bassin d’occasions de croissance interne, y compris les projets Viking et Great Northern, dans la péninsule Great Northern, et la propriété Tilt Cove, dans la péninsule Baie Verte.

 

STRATÉGIE

Dans le Canada atlantique, les projets d’exploitation aurifère et les gisements n’ont pas la grandeur de ce que nous voyons habituellement dans les autres parties de l’Amérique du Nord. Du point de vue d’Anaconda, cette situation représente une occasion à saisir en raison du manque de concurrence pour les projets du Canada atlantique, combiné au fait que la géologie et les structures de la région possèdent les caractéristiques nécessaires pour former des gisements d’or économiques.

Les projets aurifères qui contiennent moins d’un million d’onces sont généralement écartés sur le marché en raison de leur taille, et ce, peu importe leur emplacement. Toutefois, ces gisements ont le potentiel d’engendrer un rendement du capital investi raisonnable et ont simplement été négligés en raison d’une perception du marché. Par conséquent, Anaconda a choisi de se concentrer sur l’acquisition de gisements de moins d’un million d’onces principalement dans le Canada atlantique avec une portée plus large qui comprend tout l’est du Canada. Selon elle, ces types de gisement ont la capacité de croître avec des investissements, comme l’a démontré le projet Valentine Lake à Terre-Neuve. Ainsi, Anaconda peut acquérir des projets sous-évalués et les faire croître de façon naturelle pour qu’ils atteignent une taille qui capte l’attention du marché des investisseurs et entraîne des multiples d’évaluation plus élevés.

Anaconda prévoit faire l’acquisition de projets supplémentaires, principalement dans le Canada atlantique, et de développer plusieurs exploitations minières qui auront chacune un niveau de production annuelle entre 30 000 et 50 000 onces. Ses activités seront donc axées sur les gisements à tonnage faible et à teneur élevée plutôt que sur les scénarios d’exploitation en vrac à faible teneur. Étant donné la taille des profils de production individuelle des projets potentiels, Anaconda recherche des gisements à teneur élevée (par rapport à ses exploitations minières actuelles) variant de 4 grammes par tonne (g/t) à plus de 7 g/t en fonction des taux d’extraction et de traitement.

L’objectif de la Société est de créer une base de production importante dans des régions concentrées géographiquement regroupant des gisements de moins d’un million d’onces et qui ont chacun le potentiel de produire 30 000 à 50 000 onces par année. Au cours des dernières années, Anaconda a développé une compétence de base en exploitant de manière rentable environ 15 000 à 16 000 onces par année (teneurs historiques de 1,5 à 2,0 grammes par tonne) à son projet Point Rousse et croit qu’elle possède les compétences pour mettre en œuvre efficacement une stratégie d’exploitation minière à petite échelle. La Société construira un groupe d’exploitations à Terre-Neuve, en Nouvelle-Écosse et même dans l’est du Canada si les occasions se présentent. Dans la mesure du possible, Anaconda mettra à contribution son infrastructure et sa technologie afin de minimiser les dépenses en immobilisations et le temps de production tout en maximisant la rentabilité. Avec son équipe de direction chevronnée et un système d’exploitation bien établi, la Société croit qu’elle peut reproduire son modèle dans le Canada atlantique et dans les autres parties de l’est du Canada.

À long terme, la stratégie de la Société est tributaire d’une main-d’œuvre hautement qualifiée et motivée ainsi que d’une technologie de pointe et d’idées novatrices pour surmonter le désavantage inhérent aux petits projets d’exploitation aurifère. Anaconda continuera de travailler de manière dynamique et d’attirer et de conserver les meilleurs talents en faisant de ces gens sa priorité absolue. De plus, la Société mettra l’accent sur la technologie, la recherche et le développement afin de maximiser la productivité et la rentabilité de toutes les ressources naturelles disponibles.

Anaconda croit que cette stratégie est la voie à suivre pour créer une valeur importante pour ses actionnaires. Ultimement, la Société pourrait posséder un portefeuille de plusieurs millions d’onces et produire environ 100 000 onces par année dans une région concentrée géographiquement. Anaconda pourrait s’attendre à évoluer vers un type d’entreprise beaucoup plus grand, stable et rentable possédant une vaste base d’investisseurs institutionnels et particuliers, et plus de liquidités pour la négociation des actions.

 

AVANTAGES CONCURRENTIELS

Anaconda a bâti une plateforme de croissance dans le Canada atlantique qui possède plusieurs caractéristiques lui donnant un avantage concurrentiel dans la région, dont la principale est ses gens. La philosophie de la Société repose sur le fait que la réussite commence et se termine avec ses gens. Anaconda a acquis une expérience formidable à tous les niveaux dans le secteur de l’exploitation aurifère dans le Canada atlantique. Ses gestionnaires principaux ont participé à plusieurs projets dans cette région, de l’étape de l’exploration jusqu’à la production. Anaconda possède l’expérience interne nécessaire pour faire passer un projet à l’étape de la production, et l’a déjà fait dans le cadre du projet Point Rousse. De plus, l’équipe a établi d’excellentes relations avec le gouvernement et les fournisseurs. Elle a une connaissance approfondie de la géologie de la région et possède la capacité d’attirer les talents. Anaconda sait comment faire des affaires dans le Canada atlantique.

La culture d’entreprise, les processus et les procédures de la Société ont permis de créer, de conserver et d’attirer des acteurs clés dans tous les domaines. La culture d’entreprise est forte et bien ancrée. Elle se concentre sur la sécurité, l’intégrité, la fiabilité, l’ingéniosité, le respect et la responsabilité.  Chez Anaconda, ces valeurs sont enracinées dans le quotidien et se transposent autant dans ses pratiques d’embauche que dans ses récompenses et systèmes de reconnaissance.

Anaconda est un producteur d’or établi dans le Canada atlantique, et le seul qui possède une production commerciale régulière depuis les sept dernières années. Ainsi, la Société a créé une identité significative et une reconnaissance de sa marque à l’échelle locale et régionale. Elle a aussi bâti une quantité importante d’infrastructures d’exploitation pour le projet Point Rousse et est devenue très compétente en matière d’exploitation minière à petite échelle.

 

OBJECTIFS À LONG TERME

Croissance potentielle au cours des trois à cinq prochaines années :

Anaconda produit actuellement environ 16 000 onces par année avec le projet Point Rousse et possède approximativement un million d’onces de ressources aurifères dans les catégories mesurées, indiquées et présumées dans tous ses projets. Ses deux principaux projets sont celui de Point Rousse dans la péninsule Baie Verte à Terre-Neuve et celui de Goldboro dans le comté de Guysborough en Nouvelle-Écosse. En prolongeant la durée de vie du projet Point Rousse et en démarrant l’exploitation du projet Goldboro, Anaconda prévoit atteindre un niveau de production annuel de 50 000 onces d’ici 2020. Ultimement, la Société vise une production de 100 000 onces par année si elle réussit à faire l’acquisition d’autres projets de développement dans le Canada atlantique et les autres parties de l’est du Canada.

En plus de l’importante croissance de sa production à court terme, Anaconda croit qu’elle peut augmenter les ressources minérales de Goldboro et Point Rousse. Goldboro dispose d’un potentiel d’expansion latérale et en plongée, ce qui pourrait éventuellement faire doubler sa taille. En ce qui concerne Point Rousse, Anaconda a déjà établi une ressource minérale interne au gisement d’Argyle et publiera au cours des prochains mois un calcul des ressources conforme au règlement 43-101. De plus, quatre cibles d’exploration primaires se situent de 500 mètres à quatre kilomètres du concentrateur de Pine Cove. Dans l’ensemble, Anaconda croit qu’il existe un potentiel de faire passer son portefeuille total de ressources minérales à environ deux millions d’onces dans les prochaines années.

Goldboro :

La longueur actuelle du gisement Goldboro est de 1,6 kilomètre. En concordance avec la zone minéralisée connue, il y a une chargeabilité par polarisation provoquée « élevée » latéralement. L’anomalie géophysique s’étend bien au-delà de la longueur du gisement, autant vers l’est que vers l’ouest. De plus, des trous de forage historiques vont beaucoup plus loin que la zone de ressource connue et possèdent les mêmes teneurs et épaisseurs typiques que celles du gisement. Anaconda croit qu’avec un forage plus dense, elle peut ajouter des ressources minérales à la zone du gisement latéralement.

Le gisement de Goldboro a uniquement été foré à une profondeur de 250 à 350 mètres, selon la zone. Il n’y a pas de raison géologique pour laquelle le gisement n’est pas plus profond. Ce type de minéralisation, de géologie et de paramètres sont fréquents dans d’autres parties du monde, par exemple en Australie, où des gisements similaires ont été exploités à une profondeur d’environ 1200 mètres. Les intervalles des trous de forage historiques qui se trouvent dans les trous les plus éloignés contiennent encore une teneur et des épaisseurs importantes, ce qui indique qu’il existe un potentiel d’extension en plongée.

En octobre, Anaconda a terminé le premier trou de forage au diamant qui a été conçu pour tester l’extension du système Boston Richardson (le « système BR »), la partie la mieux définie du gisement Goldboro. La structure géologique hôte du système BR a été recoupée entre 400 et 475 mètres verticalement sous le modèle des ressources actuel, prolongeant ainsi la structure connue de 75 mètres sur l’axe vertical et de 125 mètres dans la direction du plongement. De plus, le trou de forage a prolongé les flancs sud du système East Goldbrook et du système BR d’environ 50 mètres en plongée par rapport aux intervalles de forage précédents. À long terme, Anaconda aimerait doubler la quantité de ressources minérales du gisement Goldboro.

Point Rousse :

Le projet Point Rousse comprend trois étendues aurifères qui totalisent environ 20 kilomètres de longueur. Anaconda effectue de l’exploitation, du développement et de l’exploration le long de l’étendue la plus au sud appelée Scrape Trend. Elle héberge les gisements Pine Cove et Stog’er ainsi que la découverte d’Argyle et plusieurs autres cibles d’exploration qui se trouvent toutes à moins de 4,5 km du concentrateur de Pine Cove.

La prochaine région pour l’expansion des ressources minérales du projet Point Rousse est Argyle, une découverte effectuée grâce aux anomalies de sol et à l’échantillonnage en tranchées en 2015. Le forage au diamant qui a suivi en 2016 a permis de confirmer la découverte d’une minéralisation près de la surface avec une longueur actuellement établie à 600 mètres et une extension en plongée allant jusqu’à 225 mètres. Les faits saillants du programme de forage au diamant Argyle sont les suivants :

  • 5,52 g/t d’or sur 15,0 mètres (34,0 à 49,0 mètres) dans le trou AE-16-40;
  • 6,09 g/t sur 8,9 mètres (35,0 à 43,9 mètres) dans le trou AE-16-11;  
  • 2,09 g/t sur 14,0 mètres (18,0 à 32,0 mètres) dans le trou AE-16-20;
  • 4,50 g/t sur 6,3 mètres (3,7 à 10,0 mètres) dans le trou AE-16-06;
  • 1,32 g/t sur 12,0 mètres (4,5 à 16,5 mètres) dans le trou AE-16-03.

Anaconda prévoit publier un calcul des ressources conforme au règlement 43-101 en décembre pour la zone Argyle principale. Elle a déjà entrepris le processus d’obtention de permis et a mis en place une fosse qui contient approximativement l’équivalent d’une année d’extraction aux taux de traitement actuels. Qui plus est, dans le cadre de la campagne de forage au diamant de l’automne 2017, la Société cible les anomalies magnétiques coïncidentes et de chargeabilité par polarisation provoquée adjacentes à Argyle afin de potentiellement agrandir la zone du gisement.

En plus d’Argyle, trois autres cibles d’exploration clés se trouvent de 500 mètres à quatre kilomètres du concentrateur de Pine Cove. Sur le côté sud-ouest de la fosse de Pine Cove, Anaconda prévoit forer une venue aurifère appelée Anoroc. De plus, elle testera aussi la zone de liaison entre Argyle et Stog’er Tight qui possède une géologie similaire à celle de ces deux gisements selon les conclusions récentes de la Société. Enfin, au nord-ouest de Stog’er Tight, Anaconda planifie de forer une zone productive possible appelée Corkscrew Road qui se situe dans une formation de chapeau de fer similaire à l’horizon de Nugget Pond.  Ultimement, la Société cherche à délimiter 200 000 onces supplémentaires ou plus de ressources minérales entre Argyle et les autres cibles prêtes à forer.

Fusions et acquisitions :

Il existe environ 16 projets et plus de 11 millions d’onces d’or à Terre-Neuve, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick. Étant donné que plusieurs entreprises contrôlent ces projets, les actifs aurifères du Canada atlantique sont prêts pour un regroupement. Beaucoup de ces projets possèdent des ressources minérales conformes au règlement 43-101, mais ne possèdent pas les ressources financières et humaines pour aller plus loin. Ils ont besoin d’un catalyseur pour renouveler l’intérêt, et une acquisition d’Anaconda pourrait être ce catalyseur.

La Société croit qu’elle occupe une position suffisamment solide pour être la consolidatrice des actifs aurifères dans le Canada atlantique. Elle est la seule société minière aurifère qui a été constamment en production au cours des sept dernières années. Anaconda possède une infrastructure d’exploitation établie et une équipe de direction qui possède de l’expérience dans le développement de projets aurifères et la mobilisation des capitaux nécessaires pour passer à l’étape de la production. À ce stade, la caractéristique la plus importante de la Société est sa crédibilité. Avec la clôture de la transaction d’Orex Exploration, Anaconda a prouvé qu’elle était en mesure de négocier. Elle a aussi bâti une base d’actifs d’infrastructures d’exploitation et d’environ un million d’onces d’or, ce qui en fait une candidate intéressante pour combiner des activités Par conséquent, elle a eu des conversations plus productives et positives pour des cibles potentielles après Orex.

La Société se concentre sur des projets qui possèdent des ressources minérales à haute teneur, qui sont conformes au règlement 43-101 et qui ont une production d’environ 300 000 à 750 000 onces. Elle aimerait être en mesure de transformer un projet dormant ou à faible activité en un projet d’exploration à la date de clôture ou à une ou deux années de la clôture. De plus, dans la mesure du possible, Anaconda tirerait profit de son infrastructure existante et de son équipe de direction pour accélérer la phase d’exploration et minimiser les dépenses en immobilisations. Entre ses projets en cours et une ou deux autres acquisitions, l’objectif d’Anaconda est d’atteindre une production annuelle d’environ 100 000 onces.

 

FORMER LA MAIN-D’ŒUVRE

L’actif le plus important d’Anaconda est ses employés. Par conséquent, la Société accorde une importance capitale à l’éducation, la formation et le mentorat offerts aux employés. En plus de la formation obligatoire prescrite par les organismes de réglementation, Anaconda offre une formation interne spécialisée ainsi que du financement pour des certifications professionnelles et des initiatives d’éducation à l’intention des employés. La Société propose également des programmes de mentorat officiels et informels, et met un point d’honneur à embaucher des gens qui ont des objectifs d’avancement personnel et professionnel.

Anaconda croit qu’elle doit investir davantage dans son capital humain pour maximiser ses chances de succès. Par conséquent, Anaconda a décidé de créer un système de formation d’entreprise novateur et exhaustif : l’université Anaconda (UA). La mission de l’UA est d’impliquer et de former entièrement les employés tout en harmonisant leur apprentissage avec les objectifs stratégiques de la Société. Il s’agit d’une plateforme conçue pour soutenir l’innovation et la création de nouvelles idées, stimuler la motivation de la main-d’œuvre, et attirer et garder des travailleurs de première qualité.

Les cours comprendront des disciplines variées et seront donnés à la fois du point de vue de l’industrie ainsi que dans le contexte des processus, des procédures et de la structure d’entreprise d’Anaconda. Ils porteront sur des sujets techniques, financiers, de gestion, de sécurité et d’innovation. Ces cours de formation aideront les employés à perfectionner leurs habiletés individuelles, à améliorer leur pensée critique et leurs facultés décisionnelles, et à renforcer leur confiance en soi. Tous ces avantages auront un effet positif à long terme sur les activités d’Anaconda ainsi que sur chaque employé.

 

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT

Anaconda favorise et met fortement l’accent sur l’ingéniosité et la pensée novatrice en milieu de travail. La philosophie de la Société repose sur l’idée que l’innovation et la technologie sont des éléments essentiels de ses perspectives de croissance afin de maximiser le potentiel de ses actifs en ressources naturelles et d’être la société minière la plus efficace de l’industrie. Actuellement, elle utilise des technologies de pointe comme des appareils GPS sur des pelles et le suivi des mouvements d’explosion pour augmenter la productivité de ses activités d’exploitation. La Société a aussi tiré des revenus des stériles de la fosse de Pine Cove en les utilisant comme produits d’agrégats de construction.

De plus, elle a entrepris de nombreux projets de recherche et de développement en parallèle avec l’université Memorial, le College of the North Atlantic et les organismes gouvernementaux liés à l’exploitation minière, à la minéralurgie et à l’exploration. À ce jour, le plus vaste projet de recherche et de développement est une initiative de 3,5 millions de dollars qui vise à commercialiser une technologie servant à exploiter de manière économique des filons minéralisés étroits et simples. Anaconda travaille avec l’université Memorial et reçoit du financement partiel de l’APECA et de RDC. En cas de réussite, la technologie pourrait permettre à Anaconda d’exploiter avec succès des gisements se trouvant sur ses propriétés actuelles et de justifier l’acquisition d’autres petits gisements.

Avec ses projets de recherche et de développement qui deviennent de plus en plus importants, Anaconda est en train d’élaborer une stratégie dans laquelle la recherche et le développement complètent et soutiennent son plan stratégique. La Société est passée maître dans l’art d’exploiter de manière rentable des installations à petite échelle comme le projet Point Rousse. Étant donné la taille relativement petite des projets de ressources minérales dans le Canada atlantique par rapport aux autres régions minières du Canada, l’exploitation minière efficace à petite échelle est une compétence essentielle. La Société doit aussi être en mesure de maximiser la valeur de toutes les ressources naturelles associées à un projet. En plus de la mise en œuvre des technologies, la monétisation de toutes les ressources disponibles permettrait d’améliorer la rentabilité des projets d’exploitation aurifère de plus petite envergure.

Ainsi, les projets de recherche et de développement actuels et futurs d’Anaconda doivent soutenir sa stratégie de croissance qui consiste à développer plusieurs projets d’exploitation minière à petite échelle et à créer une base de production importante dans une région concentrée géographiquement. À ce jour, Anaconda a investi dans la recherche et le développement afin d’améliorer la productivité d’extraction (projet d’exploitation de filons étroits) pour que les petits gisements puissent être économiquement exploitables. Elle a aussi analysé ses déchets pour déterminer s’il était possible de réutiliser les résidus en tant que produit commercial pour l’industrie agricole. Enfin, elle a déjà réussi à tirer des revenus des stériles en tant que produits d’agrégats de construction.

Afin de bénéficier d’un soutien adéquat, Anaconda a mis en place un écosystème de recherche et de développement en établissant des partenariats entre la sphère universitaire et l’industrie. Cet écosystème comprend des établissements universitaires comme le College of the North Atlantic et l’université Memorial. Ceux-ci sont en mesure de présenter des candidats à la maîtrise et au doctorat qui possèdent une expérience pertinente, et de fournir des laboratoires et du soutien administratif. En ce qui concerne le financement, Anaconda a établi des relations avec l’APECA, RDC et le PARI. Au cours des dernières années, Anaconda a bâti de très bonnes relations avec ces parties et a renforcé sa crédibilité auprès d’elles, constituant ainsi base solide pour collaborer dans l’avenir. 

 

CONCLUSION

Anaconda bénéficie de plusieurs caractéristiques qui peuvent en faire un acteur important dans l’industrie aurifère du Canada atlantique. Elle possède actuellement environ un million d’onces d’or et dispose d’un potentiel d’expansion pour les projets Goldboro et Point Rousse. L’expérience de l’équipe de direction de la Société et son infrastructure existante peuvent ajouter de la valeur aux projets actuels et aux acquisitions futures. Au-delà de ses actifs physiques, Anaconda a bâti une forte culture d’entreprise et est engagée à investir dans ses gens et dans de nouvelles idées pour favoriser une croissance à long terme. Tous les éléments sont en place pour faire passer la production annuelle à environ 50 000 onces à court terme. Anaconda possède aussi l’avantage du précurseur en tant que consolidatrice des actifs aurifères dans le Canada atlantique, ce qui pourrait lui permettre d’atteindre une production largement supérieure à 100 000 onces par année à long terme. 

 

Cliquez ici pour voir la présentation de l’entreprise Anaconda.


© 2018. Anaconda Mining inc. Tous droits réservés. Avis d’exonération de responsabilité  |  Politique de confidentialité