Anaconda Mining Dépose Un Rapport Technique Mis À Jour Pour Le Projet Aurifère Goldboro

TORONTO (ONTARIO), le 10 décembre 2018 – Anaconda Mining Inc. (« Anaconda » ou la « Société ») – (TSX:ANX) (OTCQX:ANXGF) est heureuse d’annoncer le dépôt d’un rapport technique mis à jour préparé conformément à la norme canadienne 43-101, concernant l’actualisation de l’estimation des ressources minérales (« ressources minérales ») pour son projet aurifère Goldboro (« Goldboro » ou le « projet ») détenu à 100 %, situé en Nouvelle-Écosse, au Canada.

Le rapport technique se trouve dans le profil de la Société sur le site Web de SEDAR à www.sedar.com et sur le site Web de la Société à www.anacondamining.com.

« Le dépôt du rapport technique représente le point culminant de jalons importants dans la mise en valeur du projet aurifère Goldboro. Il y a un peu plus de dix-huit mois, nous avons acquis le projet à une évaluation irrésistible, et en peu de temps, nous avons produit une évaluation économique préliminaire positive, inscrit le projet pour des permis environnementaux, lancé un échantillon industriel de 10 000 tonnes, et foré 12 000 mètres supplémentaires, qui ont fait passer le gisement à plus de 600 000 onces de ressources mesurées et indiquées et à plus de 450 000 onces de ressources présumées. Nous avons hâte de réaliser des projets supplémentaires en 2019, alors que nous entamons une étude de faisabilité et que nous continuons à faire progresser l’obtention de tous les permis requis, dans le but de commencer la construction en 2020. »

~ Dustin Angelo, président et chef de la direction

Le rapport technique du 25 octobre 2018, intitulé « Anaconda Mining Inc., Goldboro Project Mineral Resource Update and Preliminary Economic Assessment » a été préparé par Joanne Robinson, Garth Liukko, Sebastian Bertelegni, tous des ingénieurs de WSP Canada Inc., l’ingénieur J. Dean Thibault, de Thibault & Associés Inc., qui sont des personnes qualifiées indépendantes, et par l’ingénieure Gordana Slepcev, d’Anaconda, une personne qualifiée non indépendante. 

Points saillants de la mise à jour de l’estimation des ressources minérales du projet aurifère Goldboro* (en vigueur le 19 juillet 2018) :

Catégorie**

Tonnes

(en milliers)

Teneur

(g/t d’or)

Onces

(arrondi)

% de changement de la teneur depuis décembre 2017***

% de changement en onces depuis décembre 2017***

Ressources mesurées

1 611,8

4,23

219 300

 + 42 %

 + 447 %

Indiquées

2 166,2

5,50

383 400

+ 18 %

(21 %)

Mesurées et indiquées

3 778,0

4,96

602 700

+11 %

+15 %

Présumées

2 126,4

6,63

453 200

+ 56 %

+ 30 %

* Voir les Notes sur l’estimation des ressources minérales ci-dessous.

** Total des ressources minérales à ciel ouvert et souterraines. Ressources minérales à ciel ouvert basées sur une teneur de coupure de 0,50 g/t d’or; ressources minérales souterraines basées sur une teneur de coupure de 2,00 g/t d’or.

*** Pour obtenir plus de détails, consultez le rapport technique actuel de la Société ou le rapport technique intitulé « Évaluation économique préliminaire du projet Goldboro » daté le 2 mars 2018 (le « rapport précédent »).

Évaluation économique préliminaire du projet Goldboro

Anaconda est également heureuse de déclarer des valeurs économiques après impôt actualisées relativement à l’évaluation économique préliminaire (« EEP ») sur Goldboro. Le changement des valeurs économiques après impôts reflète la confirmation auprès du ministère des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse de l’imposition d’une taxe sur les redevances minérales égale à 1 % des revenus nets de fonderie provenant de la production aurifère, qui remplace la taxe plus élevée sur les minéraux appliquée dans le rapport précédent. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d’indication contraire.

  • Avec la mise à jour de la taxe sur les redevances minérales et un prix de 1 550 $ l’once d’or (~1 200 $ US1 l’once), la VAN après impôts (5 %) s’est améliorée, passant à 88 millions de dollars, avec un TRI après impôts de 29,3 % pour une période de récupération après impôts de 3,3 ans;
  • À un prix de 1 600 $ l’once d’or (~1 230 $ US1 l’once), la VAN (5 %) passe à 99 millions de dollars, avec un TRI après impôts de 32,0 % et une période de récupération de 3,1 ans;
  • Le projet a enregistré des dépenses en immobilisation de 47 millions de dollars avant la production pour établir les activités initiales à ciel ouvert proposées avant le développement souterrain et la production;
  • Durée de vie de la mine (« DVM ») de 8,8 ans, avec une production de 375 900 onces d’or et des coûts d’exploitation décaissés moyens2 pour la DVM de 654 $ l’once (environ 505 $ US1 l’once) et un coût de maintien tout compris2 de 797 $ l’once* (environ 615 $ US1 l’once).

1 Prend pour hypothèse un taux de change de 0,77 $ US pour 1 $ CA.

2 Voir les mesures non conformes aux IFRS ci-dessous.

L’EEP mise à jour reflète uniquement le changement à la taxe sur les redevances minérales et n’incorpore pas l’augmentation aux ressources minérales en date du 19 juillet 2018. Les ressources minérales mises à jour n’affectent pas la validité ou l’actualité de l’EEP, qui continue à utiliser les ressources minérales déclarées dans le rapport précédent. Avec l’augmentation des ressources minérales annoncée aujourd’hui, Anaconda estime qu’il est possible que la durée de vie de la mine du projet et la production future de l’or augmentent en raison de l’augmentation de la teneur, ce qui sera évalué lors d’études futures.

L’EEP est un rapport préliminaire qui inclut l’utilisation de ressources minérales présumées qui sont jugées être trop spéculatives sur le plan géologique pour qu’il soit possible d’y appliquer les considérations économiques qui permettraient de classer ces ressources dans la catégorie des réserves minérales. Il n’y a donc aucune certitude à l’égard de l’atteinte des résultats énoncés dans l’EEP. Les résultats réels peuvent varier, peut-être de façon importante. Les ressources minérales qui ne sont pas qualifiées de réserves minérales n’ont pas démontré de viabilité économique.

 Notes sur l’estimation des ressources minérales

1.            L’estimation des ressources minérales a été préparée conformément à la NC 43-101 et aux Normes des définitions de l’ICM (2014). Les ressources minérales qui ne sont pas qualifiées de réserves minérales n’ont pas démontré de viabilité économique.

2.            Les ressources minérales à ciel ouvert sont déclarées en regard d’une teneur de coupure de 0,5 g/t d’or, basée sur un prix de l’or de 1 550 $ CA/oz et un taux de récupération du minerai aurifère traité de 95 %.

3.            Les ressources minérales souterraines sont déclarées en regard d’une teneur de coupure de 2,0 g/t d’or, basées sur un prix de l’or de 1 550 $ CA/oz et un taux de récupération du minerai aurifère traité de 95 %.

4.            WSP a utilisé les coûts d’exploitation minière, les coûts de traitement, les taux de récupération et les angles intermédiaires pertinents de la pente de la rampe d’accès de la fosse pour concevoir l’enveloppe de la fosse.

5.            WSP a utilisé les coûts d’exploitation minière, les coûts de traitement, les taux de récupération des métaux et les dimensions des chantiers d’abattage pour générer la ressource souterraine potentielle.

6.            L’arrondissement des chiffres peut faire en sorte que la somme des tonnes, des teneurs et de la teneur en métal contenu ne concorde pas en apparence.

7.            Le tonnage et les teneurs sont exprimés en mesures métriques. Les onces d’or contenu désignent des onces troy.

8.            Les valeurs de titrage composites ont été plafonnées à 80 g/t d’or.

9.            Un facteur de masse volumique de 2,7 g/cm³ a été retenu pour tous les blocs.

 

Personnes qualifiées

Gordana Slepcev, ingénieure et chef de l’exploitation chez Anaconda, est une « personne qualifiée » au sens de la norme canadienne 43-101. À ce titre, elle a examiné et approuvé l’information et les données techniques contenues dans le présent communiqué.

Une version du présent communiqué de presse sera disponible en français sur le site Web d’Anaconda (www.anacondamining.com) en deux ou trois jours ouvrables.

À PROPOS DE LA SOCIÉTÉ ANACONDA MINING INC.

Anaconda est une société minière d’exploration et de mise en valeur aurifère inscrite à la Bourse de Toronto (TSX), qui exerce principalement ses activités dans les provinces prometteuses du Canada atlantique de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse. La Société exploite le projet Point Rousse, qui se trouve dans le district minier de Baie Verte, à Terre-Neuve, et qui comprend la mine à ciel ouvert Stog’er Tight, la mine à ciel ouvert de Pine Cove, la ressource minérale Argyle, l’usine et l’installation de résidus de Pine Cove, d’une capacité de 7 millions de tonnes, avec tous les permis, et environ 9 150 hectares de terrains miniers aurifères prometteurs. Anaconda met également actuellement en valeur le projet aurifère Goldboro en Nouvelle-Écosse, un projet de ressources minérales à haute teneur, qui a fait l’objet d’une évaluation économique préliminaire en 2018 qui démontre la solidité des éléments économiques du projet.

La Société possède également une société d’exploration en propriété exclusive qui se consacre essentiellement à des projets d’exploration aux premiers stades à Terre-Neuve et au Nouveau-Brunswick.

MESURES QUI NE FONT PAS PARTIE DES IFRS

Anaconda a incorporé dans ce rapport certaines mesures de rendement, décrites ci-dessous, qui ne font pas partie des Normes internationales d’information financière (IFRS). Dans le secteur minier aurifère, ces mesures de rendement sont courantes, mais peuvent ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d’autres émetteurs. La Société croit qu’en plus des mesures traditionnelles établies conformément aux normes IFRS, certains investisseurs utilisent cette information pour évaluer le rendement de la Société et sa capacité de dégager des flux de trésorerie. Par conséquent, ces mesures ont pour but de fournir des informations complémentaires et ne devraient pas être considérées isolément ou comme remplaçant des mesures de rendement établies conformément aux IFRS.

Coûts d’exploitation décaissés par once d’or – Anaconda calcule les charges décaissées d’exploitation par once d’or en divisant les charges d’exploitation par l’état des résultats consolidés, moins les recettes provenant de la vente d’un sous-produit d’argent, par once d’or vendue au cours d’une période donnée. Les charges d’exploitation comprennent les frais d’exploitation des sites miniers comme l’extraction, le traitement et l’administration, ainsi que les redevances, mais elles excluent l’épuisement et l’amortissement ainsi que les frais de remise en état.

Coûts de maintien tout compris par once d’or – Anaconda a adopté cette mesure de rendement qui tient compte de tous les coûts de maintien de la production d’une once d’or aux installations actuelles. Bien qu’il n’existe pas de définition normalisée de cette mesure dans le secteur, la définition de la Société est conforme à celle des coûts de maintien tout compris (« all-in sustaining cost ») établis par le World Gold Council dans ses lignes directrices du 27 juin 2013. Le World Gold Council est un organisme à but non lucratif, fondé en 1987, sans pouvoir de réglementation. Ses membres sont de grandes sociétés minières mondiales. La Société croit que cette mesure sera utile aux utilisateurs externes pour évaluer le rendement d’exploitation et la capacité de dégager des flux de trésorerie disponibles des activités actuelles.

La Société définit les coûts de maintien tout compris comme étant la somme des coûts d’exploitation décaissés (selon ce qui précède), du capital de maintien (capital requis pour maintenir les activités actuelles aux niveaux actuels), des frais d’administration de la Société, de l’exploration de maintien, ainsi que de la désactualisation et de l’amortissement liés aux activités actuelles. Les coûts de maintien tout compris excluent les dépenses en immobilisations engagées pour apporter des améliorations importantes aux activités actuelles et qui sont réputées être de nature expansionniste, les dépenses d’exploration et d’évaluation liées aux projets de croissance, les frais de financement, le remboursement des dettes et les impôts. Les dollars canadiens et américains sont utilisés pour le prix réalisé par once d’or, les coûts d’exploitation décaissés par once d’or et les coûts de maintien tout compris par once d’or. Les deux monnaies sont considérées comme étant pertinentes et la Société se fonde sur le taux de change moyen pour la période.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué contient des « énoncés prospectifs » au sens des lois canadiennes et américaines sur les valeurs mobilières en vigueur. Les énoncés prospectifs comprennent, notamment, une divulgation des paramètres économiques et du projet présentés dans l’EEP, y compris, notamment, le TRI, les coûts de maintien tout compris, la VAN et les autres coûts et renseignements économiques, des événements ou des conditions possibles ou un rendement financier fondé sur des hypothèses concernant les conditions économiques et les façons de procéder futures; le moment et les coûts des activités futures de développement et d’exploration sur les projets de la Société; la réussite des activités de développement et d’exploration; les échéanciers et les exigences relatifs aux permis; les échéanciers pour des études supplémentaires; l’exploration et le développement prévus de propriétés et leurs résultats; et les dépenses et budgets prévus et leur exécution. Généralement, les énoncés prospectifs peuvent se reconnaître à l’utilisation de termes comme « plans », « prévoit », ou « ne s’attend pas à », « est attendu », « budget », « prévu », « estime », « prévisions », « prévoit de », « anticipe » ou « ne prévoit pas », ou « croit que » ou des variantes de ces mots et expressions, ou déclare que certaines mesures ou certains événements ou résultats « peuvent » « pourraient », « devraient », ou « seront prises », « se produiront », ou « seront réalisés ». Les énoncés prospectifs se fondent sur les opinions et les estimations de la direction à la date à laquelle l’information est publiée, et qui repose sur un certain nombre d’hypothèses et est assujettie à des risques connus et inconnus, des incertitudes et autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le niveau d’activité, le rendement ou les réalisations d’Anaconda soient sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par ces énoncés prospectifs, y compris les risques liés à l’exploration, à la mise en valeur et à l’exploitation minière comme l’effet des facteurs économiques qui influent sur l’exploration, le prix futur des matières premières, les variations des taux de change et des taux d’intérêt, les résultats réels de la production actuelle, les activités de mise en valeur et d’exploration, la réglementation gouvernementale, l’évolution politique ou économique, les risques pour l’environnement, le calendrier d’obtention des permis, les dépenses en immobilisation, les difficultés d’exploitation et techniques relativement aux activités de mise en valeur, les relations avec le personnel, la nature spéculative des activités d’exploration et de mise en valeur dans le secteur aurifère, y compris les risques de diminution de la teneur des ressources, les litiges concernant un titre de propriété et les changements des paramètres du projet à mesure que les plans sont précisés ainsi que les facteurs de risque énumérés dans la notice annuelle d’Anaconda déposée pour l’exercice terminé le 31 décembre 2017, disponible sur www.sedar.com

Même si Anaconda a tenté de déterminer les facteurs importants qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de ceux figurant dans l’information prospective, d’autres facteurs peuvent entraîner des résultats différents de ceux qui ont été anticipés, estimés ou prévus. Il n’y a aucune garantie que cette information se révèle exacte, étant donné que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ce qui était anticipé. Par conséquent, le lecteur ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Anaconda ne s’engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs, sauf dans les cas exigés par la législation sur les valeurs mobilières applicable.

Pour plus de renseignements: Anaconda Mining inc., Dustin Angelo, Président et chef de la direction, 647 260-1248, dangelo@anacondamining.com, www.AnacondaMining.com; Anaconda Mining inc., Rahim Kassim-Lakha, Vice-président, Expansion de l’entreprise, 416 414-9954, rlakha@anacondamining.com; Réseau ProMarket Inc., Dany Cenac Robert, Relations avec les investisseurs, 514 722-2276, poste 456, Dany.Cenac-Robert@ReseauProMarket.com

© 2018. Anaconda Mining inc. Tous droits réservés. Avis d’exonération de responsabilité  |  Politique de confidentialité